En règle

Après deux ans quasiment de vie commune avec Berlin, j’ai donc décidé de faire mon coming out « Anmeldung » [inscription] à la mairie de mon quartier, un reste d’usine en briques rouges aux pièces vastes comme des frigos d’abattoir. Après quelques quarts d’heure de queue, je me suis donc enregistrée légalement comme citoyenne berlinoise, devant une employée revêche, au pull en angora et à la queue de cheval jaune poussin.

Prise d’une fièvre administrative d’organiser enfin ma vie de manière réglementaire, j’en ai profité pour ouvrir mon premier compte bancaire : à la Sparkasse, la scène avec le jeune Ossi en complet noir, censé évaluer mon « profil », valait le détour.

Je me retrouve mitraillée de questions, lors d’un véritable interrogatoire stasique sur mes habitudes abyssales de dépenses, mes projets en cas de décès, de retraite complémentaire, de provisions, épargne etc…

Visiblement outre-Rhin, dans chaque banque, rien de plus normal de palabrer joyeusement pendant une heure avec un « conseiller » qui, en fonction de vos réponses, colorie votre dossier en couleurs : vert, « alles in ordnung », orange, « peut mieux faire », rouge « nécessaire d’en discuter ». Inutile de préciser que je n’ai pas compris la moitié des termes employés, que le feu était rouge après chacune de mes répliques, et que le grand enfant en costard noir a fini par me sortir avec un sourire gêné, « si je peux me permettre, vous n’êtes pas la cliente idéale. » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s