Berlin fantôme

Loin de l’invasion des Easyjetsetteurs et de la hipstérisation qui rongent la capitale allemande, il reste des moments de solitude, de grands espaces et de mélancolie. Ici, dans le quartier de Kreuzberg un dimanche matin d’hiver.

Publicités

2 commentaires sur « Berlin fantôme »

  1. Oui, je dois bien avouer que j’ai apprécié que l’invasion des easy-jetsetteurs se ralentisse un peu à partir du mois de septembre 🙂 Cela dit, la fête, c’est aussi l’âme de Berlin ! Mais le top, c’est avec des vrais berlinois… (allemands ou non d’ailleurs, mais je veux dire des berlinois qui ne sont pas de « passage » !) Merci pour l’article du NY Times magazine, très intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s