Te(u)ton perdu™

« Softie » (mou) ; « Weichei‘ (couille molle), « Warmduscher‘ (celui qui prend des douches chaudes) : autant de synonymes très en vogue pour désigner le nouveau mâle allemand, englué dans une crise d’identité sans précédent. Les médias outre-Rhin se sont déjà emparés du débat. L’an dernier, Die Zeit évoquait « les schmerzende Männer« , en VO, les « souffrances » des nouveaux Werther. Et pour son premier numéro de l’année 2013, yallah, le Spiegel fait sa une sur le Te(u)ton Perdu™, à la recherche de son nouveau rôle.

photo

Et le gouvernement s’en mêle. En octobre, la ministre de la Famille Christina Schröder, 36 ans, organisait la première ‘Männer konferenz‘ internationale pour évoquer les « difficultés » de ses homologues masculins. L’une des priorités du gouvernement de Mutti Merkel ? Mener aujourd’hui une ‘politique des hommes‘, parce que « l’égalité des sexes commence par eux« .

Parmi les mesures décidées par Schröder, recrutement d’éducateurs-hommes dans les ‘kita’ -garderies-, instauration d’un ‘Boy’s Day’ et encouragement des pères à prendre un congé parental. Une espèce protégée l’homme allemand ?

PS : Tu auras remarqué que la photo n’a rien à voir avec le texte ami lecteur, elle témoigne simplement de mon activité hivernale favorite : la patinoire en plein air  !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s