Syldavie

Un voyage dans les contrées oubliées des Sudètes, bande de terre nichée aux confins de la République Tchèque le long de la frontière avec l’Allemagne et la Pologne. Des collines dodues et verdoyantes enclavées, isolées, dans lesquelles sommeillent des friches industrielles, des hauts fourneaux et des dominos de Plattenbaus.

Dans ces villages aux toits pointus subsiste et résiste une petite minorité schizophrène, à l’identité mélangée, à la fois allemande et tchèque qui, si elle n’a rien oublié des déportations, des violences et des haines de la Seconde Guerre Mondiale, s’efforce de vivre la Bohême contemporaine, naviguant à vue entre deux langues, deux cultures. Oui parfois « deustch zu sein ist unverständlich« , être allemand est inintelligible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s