Bornholm

En ces temps de néo-guerre Froide, détour par Bornholm, en pleine mer Baltique. Occupée par les Allemands durant la Deuxième guerre mondiale, libérée par les Russes, l’île danoise a ensuite été le point le plus à l’est du monde occidental, haut-lieu de l’espionnage américain, désireux de guetter ce qui se tramait derrière le Rideau de fer. Aujourd’hui, Bornholm est réputée « endroit le plus ensoleillé » du Danemark et les touristes qui la dévorent à vélo raffolent de ses étendues boisées, ses falaises rocheuses et ses sauvages villages de pêcheurs. A quelques miles de ses côtes,  ses eaux opalines recèlent des milliers de tonnes d’armes chimiques non utilisées par les Alliés et balancées à la mer après la victoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s