Cadavre exquis au pays des merles noirs

Au début des années 2000, le Kosovo a-t-il été le théâtre d’un trafic d’organes, perpétré par la guérilla kosovare sur des prisonniers serbes ? En une décennie, pas moins de six enquêtes de Pristina à Belgrade en passant par Bruxelles, se sont succédées sur ce crime macabre : une succession d’investigations à tiroir qui ouvre plus d’interrogations que de certitudes. Sans cadavre, ni témoins, l’affaire gêne la reconnaissance de l’indépendance du pays.

Long-format de douze chapitres publié par cafebabel et récompensé par le Prix Louise Weiss 2015. Illustrations Adrien Le Cöarer.

Enquête soutenue par le JournalismFund.

Publicités