Un an après le scandale provoqué par l’arrivée d’un bus sous les cris de haine des habitants, ce petit village de Saxe illustre toujours la fracture de l’Allemagne.

 

 

 

Publicités