Medea aus Solingen | Reportagen, 2022

« Eine deutsche Mutter tötet fünf ihrer sechs Kinder. Der Fall ist eindeutig – sagen die Ermittler, schreiben die Medien, sagt das Gericht: Christiane K erhält eine lebenslange Freiheitsstrafe. Einzig die französische Reporterin Prune Antoine, die selbst Mutter ist und seit langem in Deutschland lebt, zeigt sich ob des einhelligen Urteils irritiert. Sie beginnt zu recherchieren und besucht die verurteilte Mutter in Gefängnis, bis sie das Geschehen aus einder anderen, vollständigen Perspektive erzählen kann. »

Lesen.

Quatre maires pour une autre Europe centrale | Médiapart, 2021

« Ils sont quatre, comme les mousquetaires ou les Beatles. Zdeněk Hřib à Prague, Matúš Vallo à Bratislava, Gergely Karácsony à Budapest et Rafał Trzaskowski à Varsovie. Adolescents lors du tournant de 1989, ils sont devenus médecin, architecte, star de rock et prof d’anglais, avant de prendre d’assaut la politique, contre les autocrates au pouvoir. A travers leur alliance inédite, ‘Le Pacte des Villes Libres’, ils affichent leurs combats : écologie, transparence ou démocratie participative. Et demandent un accès direct aux fonds européens. Écrire sur de jeunes espoirs de la politique, surtout s’ils parlent de « nouvelle gouvernance », c’est traquer l’homme en slalomant entre les spin doctors et le storytelling officiel. Millenial slasheurs et figures d’opposition, qui sont ces quatre maires ? Les nouveaux visages d’un tournant démocratique en Europe centrale ? »

Episode 1 | Prague aux bons soins du Dr Hřib

Episode 2 | Bratislava dans les plans de Matúš Vallo

Épisode 3 | Budapest, le tremplin de Gergely Karácsony

Episode 4 | A Varsovie, les valeurs sûres de Rafałi Trzaskowski

« Europe’s patchwork of abortion laws is absurd. Rights must be made universal » | The Guardian, 2019

When I was 30, in 2011, I had an abortion. I was living in Berlin, a city known, since the fall of the Wall, for championing freedom. Or at least it was until attention turned to my womb. Born in France in the 1980s, and brought up on the internet, the Erasmus European studies programme and love without borders, I was under the happy illusion that everything relating to women’s bodies – from abortion to assisted reproduction – was covered by rights secured after long, hard struggles (…) »

Read this op-ed here .

Kaliningrad : Les bruits de la guerre au coeur de l’Europe | Médiapart, 2017

« Qui a peur de Kaliningrad ? Entre 1945 et 1991, ultra-militarisée et ultra-secrète, l’enclave soviétique sur la mer Baltique abritait le plus fort contingent militaire soviétique, des stocks d’armes conventionnelles et nucléaires, des centaines de casernes et l’école fédérale des services secrets. Avec l’élargissement vers l’Est en 2004, ce « trou noir » s’est retrouvé en plein cœur de l’Europe, entre Pologne et Lituanie, plus proche de Berlin que de Moscou.

L’enclave de Kaliningrad est de facto devenue un levier géopolitique de choix pour le Kremlin et une menace tangible, selon l’OTAN. Depuis l’annexion de la Crimée en 2014 et la guerre « hybride » menée par la Russie dans l’est de l’Ukraine, les pays de la région ont sombré dans l’inquiétude, parfois dans une paranoïa et « russophobie » galopante. À Vilnius et Varsovie, le service militaire obligatoire fait son grand retour, les budgets de la défense gonflent, des groupes paramilitaires surgissent, des systèmes de surveillance sont érigés aux frontières.

Face à « l’agressivité » du Kremlin, l’OTAN joue désormais la carte de la « dissuasion ». En se livrant à des démonstrations de force, l’organisation veut rassurer ses alliés. De son côté, Vladimir Poutine considère cette expansion de l’OTAN comme une « menace » sérieuse, justifiant le boom du patriotisme dans le pays.

Qui provoque qui ? Qui est l’ennemi ? Les deux camps sont passés maîtres dans l’art de se retourner la responsabilité de la montée des tensions. Cette guerre des nerfs entre Est et Ouest, à coups de déclarations menaçantes, de propagande médiatique et de course aux armements, multiplie les risques de déflagration.

Prune Antoine, accompagnée du photographe allemand Jan Zappner et du journaliste lituanien Gil Skorwid, a sillonné Kaliningrad, la Lituanie et la Pologne pour écouter ces bruits de la guerre. Des bruits qui ont déjà cette lourde conséquence : les habitants sont otages de cette escalade militaire et rhétorique. Comme si ces régions transfrontalières étaient devenues les champs de bataille d’un jeu de guerre qui hante tous les esprits. »

Episode 1 | A Kaliningrad, la guerre patriotique est au coin de la rue

Episode 2 | Une enclave sous très haute surveillance

Episode 3 | «  La propagande nous maintient dans un conte de fées militaire »

Episode 4 | En Pologne, revival du shopping et revival paramilitaire

Episode 5 | Des miradors plantés à la frontière, mais pour quoi faire ?

Episode 6 | «  Le temps de la paix éternelle n’est pas arrivé »

Episode 7 | La Lituanie s’en va t-en guerre

Episode 8 | L’OTAN, une nouvelle religion pour les pays de la région

Episode 9 | « La Lituanie doit rester vigilante sans sombrer dans la paranoïa »

Cette enquête récompensée par le Prix Philippe Chaffanjon 2017 a été financée par le Journalism Fund, une ONG soutenant le journalisme d’investigation cross-border en Europe.

Frau Petry, l’anti-Merkel | Le Nouvel Observateur, 2016

Son parti Alternative pour l’Allemagne est devenu l’étendard de la fièvre anti-immigration et anti-establishment qui gagne le pays. Cette femme politique incarne la résurgence outre-Rhin d’une droite dure, flirtant avec les extrêmes. Photo: Jan Zappner.

Kosovo : Cadavre exquis au pays des merles noirs | cafebabel.com, 2014

Au début des années 2000, le Kosovo a-t-il été le théâtre d’un trafic d’organes, perpétré par la guérilla kosovare sur des prisonniers serbes ? En une décennie, pas moins de six enquêtes de Pristina à Belgrade en passant par Bruxelles, se sont succédées sur ce crime macabre : une succession d’investigations à tiroir qui ouvre plus d’interrogations que de certitudes. Sans cadavre, ni témoins, l’affaire gêne la reconnaissance de l’indépendance du pays. Illustrations Adrien Le Coarer.

Episode 1 | Ilir

Episode 2 | C’est une maison jaune…

Episode 3 | La mission MINUK

Episode 4 | Le légiste

Episode 5 | Madame la Procureur Del Ponte

Episode 6 | Silvana

Episode 7 | Buffet froid à Lugano avec Dick Marty

Episode 8 | Sur le pont de Mitrovica

Episode 9 | Au téléphone avec un espion

Episode 10 | Le témoin X

Episode 11 | Bons baisers de Bruxelles

Episode 12 | Et maintenant ?

Cette enquête récompensée par le Prix Louise Weiss a été soutenue par le Journalism Fund, une ONG soutenant le journalisme d’investigation en Europe.