« Kosovo : Cadavre exquis au pays des merles noirs » | cafebabel.com, Paris, 2014

@Illustrations Adrien Le Cöarer

Au début des années 2000, le Kosovo a-t-il été le théâtre d’un trafic d’organes, perpétré par la guérilla kosovare sur des prisonniers serbes ? En une décennie, pas moins de six enquêtes de Pristina à Belgrade en passant par Bruxelles, se sont succédées sur ce crime macabre : une succession d’investigations à tiroir qui ouvre plus d’interrogations que de certitudes. Sans cadavre, ni témoins, l’affaire gêne la reconnaissance de l’indépendance du pays.

« Il se prend pour James Bond ou quoi ? Quel plouc ! » La première fois que j’ai vu Ilir, il déambulait vers les contrôles de sécurité de l’aéroport de Vienne avec la démarche typique du caïd. Blouson noir, jean clair, bombant les épaules et roulant soigneusement des mécaniques. Pas très grand mais sûr de lui et aussi imperturbable que Javier Bardem en tueur cinglé dans No Country for Old Men.

La deuxième fois que je l’aperçois, Ilir se débat avec les vigiles, juste avant la salle d’embarquement du vol à destination de Tirana, Albanie. Crachant un allemand maladroit et agitant son passeport, il est finalement autorisé à pénétrer dans le sas d’inspection escorté par deux malabars de la sécurité. Assis dans un coin du terminal, sous les néons, Ilir s’absorbe d’un air boudeur dans la contemplation de son portable. Et des passagères en jupes et talons.

Ce n’est qu’en montant dans la carlingue étroite du petit avion à hélices, que je réalise que le James Bond de l’aéroport – incarnation même du mafieux des Balkans que je m’étais promis d’éviter durant mon séjour – sera mon voisin direct durant le vol. Recroquevillé sur son siège, il n’a pas enlevé son manteau. Son regard vert très clair est coupant et sans émotion. L’avion décolle et son portable sonne. Il décroche et commence à chuchoter. Sa voix est étouffée par les vrombissements du moteur. Un clin d’oeil plus tard, nous commençons à discuter. J’explique que je suis journaliste et que je viens visiter la région. »

Episode 1 | Ilir

Episode 2 | C’est une maison jaune…

Episode 3 | La mission MINUK

Episode 4 | Le légiste

Episode 5 | Madame la Procureur Del Ponte

Episode 6 | Silvana

Episode 7 | Buffet froid à Lugano avec Dick Marty

Episode 8 | Sur le pont de Mitrovica

Episode 9 | Au téléphone avec un espion

Episode 10 | Le témoin X

Episode 11 | Bons baisers de Bruxelles

Episode 12 | Et maintenant ?

Cette enquête récompensée par le Prix Louise Weiss a été soutenue par le Journalism Fund, une ONG soutenant le journalisme d’investigation en Europe.